daniel kieffer

 

Mois par mois, les conseils naturopathiques de Daniel Kieffer  

 

 

img 1

Les conseils naturopathiques de Janvier 2017

 

 

JANVIER 2017

OBJECTIFS :         

VIVRE HARMONIEUSEMENT L'HIVER ET SES CONTRAINTES

DEBUTER L'ANNÉE POSITIVEMENT

Foie fatigué par les fêtes ? Reprise difficile ? Menaces virales ?

Voici quelques conseils hygiéniques essentiels pour bien gérer le corps et l'esprit avant le printemps.

-1- Chaque semaine, 24 heures de MONODIETE A LA SOUPE DE LEGUMES VERTS*. Aucun autre aliment ce jour - là.

Assaisonner généreusement d'herbes aromatiques abondantes (sarriette, fenouil, basilic, sauge, coriandre, genièvre...).

Peut aussi se pratiquer avec du riz, du sarrasin, du quinoa et même des bananes au four ou des pommes de terre bio, excellentes pour désacidifier le terrain des arthritiques nerveux, anxieux, ou frileux.

Quantités "libres et raisonnables" bien entendu. Consommer chaud mais non brûlant.

-2- Une à deux fois par semaine, SAUNA**. N'hésitez pas à découvrir ce vrai trésor de bienfait qui nous vient du nord, et déjà conseillé pour le mois de décembre…

Parmi ses nombreux bénéfices : soulagement des reins (en tant qu’émonctoires), drainage des surcharges acides toxiques, tonification des fonctions cardio-vasculaires, détente profonde, rajeunissement cutané...

Le HAMMAM, d'origine nord africaine, s'avère un peu moins détoxiquant (la chaleur humide épargne en partie la sudation) mais souverain pour purifier la peau, surtout quand il est suivi d’un traditionnel gommage.

A conseiller avec un vrai massage profond et ... un bon thé vert à la menthe sans sucre !

-3- S'autoriser à DORMIR LE PLUS POSSIBLE : se coucher une heure plus tôt ? S'offrir une sieste ?

Saviez-vous que c'est durant le sommeil

  • que s'épurent nos cellules acidifiées,
  • que se régénèrent nos énergies vitales,
  • que notre psyché s’autorise les interdits (rêves)que les disques intervertébraux se réhydratent et donc que nous grandissons,
  • que notre cerveau se détoxifie,
  • que la mémoire se met en ordre,
  • et que nos immunités naturelles sont stimulées !

Alors, jouez franchement les marmottes, c’est la saison de l’intériorité…

-4- Soutenir les défenses, avec

  • des gélules d’échinacée (Dr Vogel) + Schizandra + Cordyceps de Solaray (à doser selon état général et budget)
  • une cure d’algues Klamath (Algo Tonic par exemple)
  • et des huiles essentielles de Pin sylvestre + Niaouli (diluer 5/6 gouttes de chaque dans un peu de gel de silice Biofloral ou d’aloe vera et se frictionner vigoureusement les reins et les pieds matin et fin d’après-midi).

-5- Vos articulations vous font souffrir par temps froid et humide ? Testez l’excellente formule Tamiflex (deTamipharm)

Autres options : cure de jus de curcuma et frictions locales avec un morceau de gingembre frais.

+ Une cure de silicium naturel (Biofloral), et rendez visite à votre ostéopathe préféré !

-6- Energétique pour tous : Avant et après les trois repas, pratiquer SIX GRANDES RESPIRATIONS COMPLETES : inspirer lentement pendant 4 à 6 secondes en dilatant le ventre, puis toute la ceinture, puis toute la poitrine (comme une bouteille se remplit de bas en haut).

Ne surtout pas forcer cette inspiration.

Retenir tranquillement le souffle 4 à 6 secondes, puis expirer très lentement, et très à fond, en creusant la poitrine, puis le ventre, durant 8 à 16 secondes.

Souverain pour harmoniser circulation sanguine de retour, digestion, oxygénation cérébrale, métabolisme général, et pour réguler le plexus solaire et ses émotions trop souvent nouées !

Le « petit plus » de la méthode : "Imaginer que l’on inspire les qualités et vertus" à acquérir cette année, les stocker au plexus sur la rétention pleine, et "souffler consciemment les fatigues, toxines, blocages ou tensions faisant obstacle".

-7- Méditons : Les 12 premiers jours de l'année pouvant symboliser les 12 mois à venir, veillons tout particulièrement à les vivre dans la vigilance, le calme, la sérénité, la fertilité au service de nos idéaux les plus élevés, sachant concilier matérialité responsable bien incarnée et spiritualité vivante.

Analogiquement, les résolutions positives semées ces jours là n'en germeront que mieux !

Ainsi, au réveil et au coucher, visualiser -comme en sophrologie- une superbe « bulle de lumière » autours du corps, lumineuse et transparente, confortable, reliée au soleil par un fil d'or partant de la tête, et à la terre par le bas du corps.

Cette bulle n’est perméable qu’au positif, et notamment aux messages, conseils et protections de notre Moi supérieur. Elle rayonne le meilleur de nous - même vers les autres.

Mes vœux pour l’année 2017 :

Chers sympathisants de la naturopathie et du CENATHO,

Que vos jours soient sans cesse renouvelés

par l’énergie vive et enthousiaste de cette « Année 1 »…

tout particulièrement porteuse d’une impulsion

propice au renouveau, à l’élan créatif,

confiant en la Vie, sa Source, et toujours bienveillant pour chacun !

 

 

Puissiez-vous sans cesse vivre et partager la Joie qui se rie des difficultés,

porteurs de la claire Conscience qui se sait Une et Stable dans la diversité,

et du Courage qui incarne le meilleur de ce que nous sommes

et de ce que nous devenons,

au Service de nos idéaux les plus élevés !

 

 

Haut les Cœurs et prenez bien soin de vous, de vos proches et de votre Ame !

Très belle et lumineuse année nouvelle à toutes et à tous !

 

D.K.

 

* "Cures naturopathiques", Daniel Kieffer, Ed. J. Grancher

** "Retrouver et conserver sa santé par le sauna" A. Rousseaux. / Pour les parisiens : http://www.lecentrenaturo.com/

 

img 1

Les conseils naturopathiques de Décembre 2016

 

 

OBJECTIFS :         

BIEN GÉRER LES "FÊTES"

CONCILIER SANTÉ ET CONVIVIALITÉ

INCARNER LE SOLSTICE D’HIVER

Sachant qu'en hiver nos défenses sont mises à rude épreuve par le froid, les variations brutales d'humidité et le manque d'ensoleillement, tâchons de ne pas nous fragiliser encore par des repas de fête et des nuits blanches excessives. Dans tous les cas :

-1- REMPLACER LE REPAS qui précède un "réveillon" et les repas du lendemain par des fruits cuits (compote de pommes douces) ou du bouillon de légumes riche en poireaux, céleri et oignons.

Economie d'énergie et récupération assurées !

- Si vous prévoyez de trinquer plus généreusement ce jour-là, prenez deux bonnes cuillères à soupe de CHARBON VÉGÉTAL avant ET après la fête

Attention : Ne pas pendre avec un médicament car le charbon en neutraliserait les effets ; laisser au moins 3 heures avant ou après une prise de médicament (ou de pilule anticonceptionnelle).

-2- SOUTENIR LES FONCTIONS D'ÉLIMINATION en buvant durant la semaine qui suit 3 à 5 flacons d'eau « HYDROXYDASE » par jour. (Sauf si insuffisance rénale avérée et hypertension importante non stabilisée)

Compléter en aidant les fonctions des émonctoires avec 3 comprimés d’Hépato+ de chez Diet Horizon après les 3 repas, ou 3 cuillères à soupe d’Elixir du Suédois Biofloral après les 3 repas dans une tisane chaude. 

-3- S'autoriser à DORMIR LE PLUS POSSIBLE est essentiel :

  • Se coucher une heure plus tôt ?
  • S'offrir une sieste après déjeuner ? …
  • Stratégie simple mais très important, car c'est durant le sommeil que s'épurent nos cellules acidifiées, que se régénèrent nos énergies vitales et psychiques, que nos émonctoires travaillent à plein régime et que nos immunités naturelles sont stimulées
  • Un « plus » à ne pas négliger : la bouillotte bien chaude sur le foie pour s’endormir et soutenir le filtrage nocturne !

Pour optimiser les rythmes du sommeil et donc l’endormissement tout autant que les coupures pendant le sommeil : se procurer une lampe de luminothérapie et l’utiliser au repas du matin, le plus tôt possible après le lever.

Si insuffisant, penser à un comprimé de Mélatonine (Solaray) au coucher (surtout si vous voyagez en avion et subissez le décalage horaire). Usage ponctuel. Eviter chez les pré-adolescents.

-4- Puisque notre FLORE INTESTINALE est au centre de la lutte contre les toutes les infections, les inflammations, les chutes immunitaires, les intoxications, le stress, etc (Lire ou relire "L'Homme empoisonné" !) régénérons-la puissamment avec une triple dose d’un bon probiotique tel que « LAB Symbiod’or » de PariNat avec un verre d'eau tiède, 30’ avant les repas copieux ou arrosés, et les lendemains au réveil, ou bien les excellents

  • Bioprotus de Carrare,
  • Lactospectrum de Le Stum ou encore
  • Flore Protect de Sofibio …par exemple.

-5- Si des insuffisances personnelles vous font craindre des digestions lentes, lourdes et épuisantes, prenez deux gélules d’un bon complexe poly enzymatique concentré avant et après les repas ... (Solaray, Symphonat, Solgar, Natures’Plus, …).

Ces enzymes viendront au secours de possibles surmenages des sucs gastriques, biliaires et pancréatiques.

Ne pas utiliser régulièrement, ni en cas d’ulcération digetsive.

-6- La pratique régulière du SAUNA est un gage précieux de santé : activateur général des métabolismes, il relaxe, épure, stimule et harmonise bien des fonctions. Renseignez-vous.

Pour les parisiens découvrez les bons services naturopathiques du « Centre Tout Naturellement » rue Lafayette 75009, Tél. : 01 42 85 70 58 (sauna, massages, repas bios…)

-7- Enfin, des apports de vitamine D naturelle ne sont pas inutiles sur les mois peu ensoleillés (décembre à mi mars sous nos climats). Outre son rôle bien connu sur la fixation du calcium, on sait aujourd’hui que cette vitamine participe à l’équilibre immunitaire (baisses des autodéfenses, cancer…), psychique (démences, Alzheimer…), sexuel (libido…) ou pancréatique (diabète).

Par exemple, D3 de DPlante, ErgyD de Nutergia, D3 de PariNat, etc.

-8- Savoir faire la fête sans s’y perdre…

Ne jamais oublier qu'un repas sain, équilibré, biologique, mais pris dans le chagrin, la frustration, la colère ou la contrariété devient bien pire qu'un repas traditionnel, fort peu "naturopathique", mais pris entre amis, dans la joie de l'échange et du plaisir partagé !

Encore faut-il donc se déculpabiliser pour savoir vivre authentiquement la fête, et savoir rendre grâce, en ces temps de disette pour beaucoup, devant une table bien garnie…

-9- Méditons un moment : Certes, l’hiver est la saison de froid, de l’obscure, mais c’est dans cette nuit utérine que germe les graines qui ne se montreront qu’au printemps prochain.

Pour rappel, quand nos calendriers occidentaux fêtent Noël et l’associent au début de l’hiver, notre planète fonctionne différemment : le calendrier chinois est clair sur ce point, et le solstice d’hiver, fin décembre, est bel et bien le sommet de la saison hivernale et non son début !

Pour preuve, une bonne nouvelle : les jours rallongent depuis le lendemain de Noël (ou plus exactement juste après le solstice…). Le symbole est plus que révélateur de l’espoir que l’on peut placer dans les fêtes de la Naissance spirituelle, chacun pouvant faire de son cœur une crèche où accueillir le meilleur de son âme, de son être profond et les mille et unes ressources du Soi qui y sommeillent.

Très lumineuses fêtes de Noël et de fin d'année à toutes et à tous !

                                                                                                                                 D.K

 

 

img 1

Les conseils naturopathiques de Novembre 2016

 

 

 

OBJECTIFS :    

BIEN GÉRER LES REFROIDISSEMENTS

RÉPONDRE AUX ÉTATS GRIPPAUX

-1- PRÉVENTIVEMENT, prendre unBAIN CHAUD AROMATIQUE 2 à 4 soirs par semaine en fin d’après-midi : entrer dans l'eau à 34-37°C, puis ajouter peu à peu l'eau chaude jusqu'à 40°C maximum.

Rester alors 10 à 15 minutes, jusqu'à légère sudation du front, salle de bain bien aérée, puis se sécher rapidement et se coucher de suite en favorisant la transpiration.

Ajouter à l'eau 20 gouttes d’un complexe d’huiles essentielles de Niaouli + TeaTree + Eucalyptus radiata, bien diluées dans du savon liquide.

Un plus à découvrir : les sels Yunahona (Etho-Siences / Ecoidées) qui permettent le même effet thermique mais dans un bain à 38 / 39°.

Si varices ou jambes lourdes : laisser les jambes hors de l'eau.

Contre-indiqué si troubles cardiaques avérés, hypotension artérielle, œdèmes, grossesse, infections dermatologiques ou gynécologiques, hémorroïdes aigues, allaitement…

-2- PRÉVENTIVEMENT toujours, et en plus des conseils du mois d'octobre, se masser une fois par jour les bronches et les plis (coudes, genoux, aines, cou, chevilles) avec quelques gouttes d’Huile Essentielle de Niaouli vrai (Mélaleucaquinquenerviassp viridiflora), alterné avec Eucalyptus radiata et Teatree(Melaleucaalternifolia), coupées d’une noisette de gel de silice ou de gel d’aloès si peau très sensible.

-3- Des cures de plantes adaptogènes favorisent aussi les réponses biologiques aux agressions du froid, du stress et des microbes ou virus.

Parmi ces plantes, penser

  • aux concentrés de bourgeons de cassis (RibesNigrumde chez Herbalgem ou La Royale sous forme de Macérats Mères) : 15 gouttes la matin et vers 15 heures,
  • aux gélules ou extraits liquides de Lapacho, Sureau noir, Shitaké, Eupatoire chanvrine, Noni, Pfaffia (ou Suma), Griffe du Chat (ou UncariaTomentosa), Plantain, Echinacée, Astragale, Eleuthérocoque, …
  • Un verre d’eau bien chaude au saut du lit ;
  • Commencer les repas par le plat chaud s’il fait froid ;
  • Pédiluvetrès chaud au coucher
  • Tisanes chaudes à 11 heures, 17 heures et après les repas :

Suivre les indications d’emploi des flacons. Associer deux ou trois plantes pour une cure d’un mois par exemple.

Dosages à adapter selon les marques et conditionnements.

Pour les plantes amazoniennes, marques coups de cœur : VoyAlimento (Sol Semilla) ou GuyapiTropical .

-4- De la chaleur par tous les bouts : répondre aux attaques de yin par du yang !

ThéMû ou mélange de plantain + échinacée + griffe du chat + gingembre

Ou bien

Lapacho (faire bouillir puis infuser les autres plantes) + eupatoire chanvrine + sureau noir + gingembre.

Ou encore tisanes stimulantes de chez Yogi Tea

  • Ne jamais rester glacé (temps froid, courants d’air, immobilité) sans réagir : au minimum en se passant les mains sous l’eau très chaude.
  • Vous manquez d’un bon pull ? Osez la ouate thermogène (en pharmacie) sur les reins (ou dans les bottes –au jardin- ou chaussons si le sol est froid chez vous !)
  • Sans oublier la bouillotte chaude sur le foie après les repas et aux pieds si nécessaire.

-5- AUX PREMIERS SYMPTOMES (rhume : frissons, courbatures, état fébrile, céphalée...) et après diagnostic de grippe toujours posé par votre médecin, il est possible d’appliquer cette stratégie naturopathique :

  • Suppression totale du lait, de tous les produits laitiers et des fruits crus pendant deux semaines.
  • Eviter toutes lesaliments acides (sauf citron chaud) : tels qu’oranges, tomates, ketchup, baies, oseille, cornichons, rhubarbe, épinards, blettes, vinaigres, yaourts, sodas, cidre, vin blanc, etc, ou acidifiants (café, cacao, viandes, coca, sucres blancs ou roux et dérivés industriels, etc).
  • Limiter les aliments producteurs de mucus : outre les produits laitiers, diminuer ou supprimer quelques jours tous les lipides d’origine animale (beurre, crème et dérivés), et les glucides (chocolat au lait, céréales contenant du gluten, céréales raffinées, tous les sucres, et plus globalement tous les excès de calories non utilisés par le corps (elles se transformeront systématiquement en mauvaises graisses : cholestérols et triglycérides) que l’on retrouvera sous formes de crachats et autres mucosités !
  • Monodiète: 24 h. au bouillon de légumes (si fièvre) ou quinoa ou riz mi-complet.
  • Lavement intestinal ou douche rectale, même sans constipation.
  • Bains chauds comme ci-dessus, mais matin et soir.
  • Oligoéléments :Catalyons ou Granions de Cuivre + d' Argent + de Zinc + Or: 1 dose de chaque, 3 fois par jour + de Soufre (ou mieux Huile de Haarlem : 2 / jour / 4 jours ; la Royale)
  • Chlorure de Magnésium dilué à 20 °/°°: 20 grammes dans 1 litre d’eau très pure.

Prendre 1/2 verre 2 à 6 fois par jour selon sensibilité intestinale. Ne pas provoquer de diarrhée (mais le ramollissement des selles est physiologique).

 

  • Huile Essentielle de Teatree(Melaleucaalternifolia) et de Thym à thuyanol-4 (Thymus vulg. ssp thujanolifera) : "une trace" (retourner le flacon sur le doigt) sur la langue toute les heures, en alternant les flacons.

A utiliser aussi en massages répétés du cou et des bronches.

  • Aérosols aromatiques (avec un diffuseur -ou aérosoleur- ne chauffant pas les H.E.) avec H.E. d'Eucalyptus radiata(Eucalyptus radiata), plusieurs fois par jour dans la pièce.
  • Echinacée : 20 gouttes (extrait Vogel) ou 2 gélules (Solaray) toutes les deux heures pendant 3 jours.
  • Comme boisson, décoction pour 1 litre d'eau : 1 c.à soupe de sarriette des montagnes ou origan  + 15 clous de girofle + 2 bâtons de cannelle + 1 pelure de pomme et de citron + 3 figues séchées.

Le rhum est ici vraiment facultatif !

Bouillir 5 minutes, infuser 15 minutes, filtrer, boire chaud ou tiède, éventuellement sucré au xylitol ou sirop d’agave.

 

NOTA : La législation française accorde au seul docteur en médecine le droit de diagnostic et de traitement des maladies. Consultez donc votre médecin dans tous les cas peu clairs ou inquiétants (fièvre importante ou rebelle, angines, ganglions douloureux, raideurs du cou, douleurs ou hémorragies associées, etc).

La « petite boutique du CENATHO » possède encore la plupart des huiles essentielles conseillées à votre disposition, ainsi que le livre de référence :

« Vaincre la grippe avec ou sans vaccin », par Daniel Kieffer et Guillaume Gérault, éditions Trédaniel.

Pas de vente par correspondance.

Au mois prochain !

D.K.