Débouchés professionnels des Praticiens en « Massage-Bien-Etre » :

A ce jour, de plus en plus de personnes cherchent une réponse rapide et douce à leurs tensions
quotidiennes, à l’accumulation de stress, au mal-être.

Sans être souffrants et donc pas nécessairement du ressort des kinésithérapeutes, ils se tournent
tout naturellement vers les Massages-Bien-Etre et les praticiens remplissent assez régulièrement
leurs carnets de rendez-vous.

Se déplaçant à domicile (tables pliantes portables) ou recevant en leur cabinet ou institut, les praticiens peuvent aussi être amenés à travailler en entreprise. Cette option est très prometteuse, car si près de 45% des entreprises nord américaines font appels à des praticiens de gestion du stress avec bonheur, moins de 5% des entreprises françaises font cette démarche, faute d’information.

alt Depuis 2009, une majorité de praticiens choisissent, par ordre préférentiel, les solutions fiscales
et administratives suivantes :

*    « Auto entrepreneur »

*    « Portage salarial » ou « Couveuse d’activités »

*    « Micro entreprise »

*    « Salarié » d’une SARL par exemple.

  

 

La formation massage du CENATHO vous permettra l'exercice de la profession de praticien en Massages-Bien-Etre, telle que définie par la FFMBE (Fédération Française de Massage-Bien-Etre »).

Le « Massage-Bien-Etre » se distingue clairement des pratiques médicales, sportives ou paramédicales (réservées aux masseurs kinésithérapeutes DE). En effet, un « Massage-Bien-Etre » :

- concerne le corps dans son ensemble (pas seulement une partie du corps) 

 - sa pratique dure au minimum une heure

 - n’a jamais pour objectif le soin, le traitement ou le soulagement d’une pathologie, d’une quelconque affection ou symptôme, ni la rééducation

  • - « Il s’inscrit dans le service à la personne. Il vise à une meilleure hygiène de vie, à la tranquillité du corps et de l’esprit, à l’équilibre global et à l’épanouissement personnel dans une unité retrouvée » (FFMBE)
  •