En Europe…

Selon une interview radiophonique relayée il y a quelques mois par une radio ouverte aux Médecines Douces, le Prof. Laurence Verneuil (dermato et oncologue du CHU de Caen) et Mireille Rousseau (DM et réflexologue de Grenoble), j’ai pu retenir en vrac quelques points intéressants :

  • La Hollande a noté une économie de 4 milliards d’euros en comparant l’impact de la médecine institutionnelle et la médecine intégrative.

  • Aux USA, 300 hôpitaux et 60% des universités enseignent les CAM dans le cadre de Pharma Care

  • 30% des malades hospitalisés en France le sont en conséquence des actes médicaux (maladies iatrogènes)

  • Il existe des unités de recherche en médecines complémentaires un peu partout en Europe… mais pas en France

  • La France est par contre la seule à se référer à des organismes tels que la MIVILUDE, le CORTECS ou le GEMPPI… porteurs de la pensée unique rationaliste, de la vérité scientiste et de l’amalgame sectaire

  • Encourageant toutefois : auriculothérapie, hypnose, acupuncture, homéopathie, méditation et podoréflexologie sont introduites en médecine hospitalière (et en HP)

  • Une étude montre une diminution de moins 40% de chutes des malades parkinsoniens grâce à la pratique du Taï-chi ou de Qi-Gong

  • Les médecins interviewés utilisent volontiers le terme « ressources internes », qu’ils estiment préférable à force vitale

https://www.youtube.com/watch?v=bl1eRYr6gtE

et http://www.informaction.info/iframe-ils-font-leurs-entree-lhopital-les-coupeurs-de-feu-et-guerisseurs

A méditer !

2019-12-11T11:46:07+01:00

Laisser un commentaire

2 − un =