Présentation publique des mémoires 13 juin 2013

Mémoires 2013-1

Mémoires 2013-2

31 mai 2013 : Présentation publique des mémoires de fin d’étude en naturopathie.

Cette fois encore, nous avons pu apprécier la qualité et le très bon niveau des travaux présentés par les étudiants en fin de formation professionnelle.
C’est plus particulièrement la promotion « Chrysalide » qui était représentée et fêtait la fin de son cursus, ainsi que quelques anciens élèves des promotions « Anahata », « Bionysos » et « Antahkarana ».

Voici le résumé des présentations applaudies par un public d’une bonne cinquantaine de personnes (étudiants, formateurs, amis, parents, voisins,…) :

  • Elisabeth Bataille : « Les abeilles en danger de disparition et la naturopathie ». Mémoire supervisé par le spécialiste Patrice Percie du Sert ; un sujet hélas d’actualité, mettant en relation les nuisances menaçant les abeilles et l’équilibre biologique de notre planète. Bon indicateur du niveau de gravité des polluants, les abeilles nous parlent aussi de la coresponsabilité et de l’interdépendance des acteurs du vivant…
  • Gwénaëlle Fradj : « La Slow Life ». Si la Slow Food, conception  d’origine italienne, est la plus connue des démarches donnant la priorité à la qualité de vie plutôt qu’à la quantité, la Slow Food parle bien aux naturopathes… Une belle démonstration qui réconcilie un art de vivre plus zen, une consommation plus juste et une philosophie des rythmes de vie en harmonie…
  • Sabine Delahaye de Maulde : « Connaissances scientifiques de pointe en matière d’intestins ». Très belle et pointue mise à niveau des mystères de notre flore intestinale : le microbiote, le cerveau intestinal… Une petite partie du voile est levée mais laisse présumer de mille et une autre découvertes pour mieux faire de nos bactéries des partenaires de santé et d’adaptation…
  • Michèle Lucet : « Vivre sans colon ou regard sur la polypose adénomateuse familiale ». Liée à un cas de cette très rare pathologie dans sa famille, Michèle en a fort bien dressé ici le tableau clinique et ajusté avec pertinence les possibles actions du naturopathe pour prévenir ou freiner l’évolution, voire améliorer le confort de vie des malades concernés…
  • Toinon Dehouck : « La naturopathie dans l’espace ? » Le point sur un sujet passionnant, atypique et audacieux  qui flirte avec la science-fiction et la futurologie… Une étude très approfondie sur les dangers, les nuisances et contraintes diverses auxquelles sont soumis les voyageurs de l’espace. Si peu ou pas de publications officielles (NASA, …) témoignent d’un intérêt pour les méthodes naturelles de santé, gageons que la naturopathie peut beaucoup pour optimiser la vie quotidienne des voyageurs …
  • Corinne Bertrand : « Couleur et naturopathie ». Un beau panorama du vaste champ de la chromo et de la chromatothérapie utilisable en naturopathie. Place des couleurs dans le bien-être, l’hygiène de vie, … Du choix de nos peintures, vêtements,  bijoux et accessoires, aux visualisations, méditatives et  perceptions intuitives… Un arc-en-ciel de bienfaits !
  • Delphine Rapaud : « La dépression : de la psychopathologie aux réponses et accompagnements naturopathiques ». Une mise au clair bien élaborée pour faire la part des mélancolies graves, dépressions saisonnières ou liées à un accouchement, les déprimes et le fameux burn-out… Parfois en parallèle avec les soins médicaux, la naturopathie peut faire beaucoup pour prévenir et améliorer le terrain psychobiologique des personnes concernées…
  • Sébastien Delannoy : « Les sangsues ». Trop peu connue en naturopathie, cette spécialisation dite irudologie regorge des bienfaits thérapeutiques des morsures de ces petites bestioles de la famille des lombrics. Elle est à ce jour dans un certain « vide juridique », qu’on se le dise… et ses vertus sont officiellement confirmées en cas de troubles de la cicatrisation, d’hématomes, acné, œdèmes divers et insuffisances circulatoires, greffes, hémorroïdes…
  • Marie-José Huret : « Alimentation et souffle » ; tout un programme… L’essentiel méthodiquement synthétisé et recadré dans un objectif de santé holistique, voire de développement du potentiel humain. Les implications de l’art de se nourrir et de respirer juste sont en effet très nombreuses et concernent tous les plans de l’être…
  • Marie-Paule Bedu : « Etre femme et mère ». Une manière de plaidoyer conciliant poésie, sociologie, biologie, psychologie et bien entendu santé globale… Métamorphose de la femme devenant mère, confiante en sa féminité sacrée, et restant un témoignage de Gaïa, grande Shakti, cœur et conscience du Yin incarné et incarnant la vie depuis l’aube des temps…
  • Laurence Lespert : « Psychologie positive et naturopathie ». Depuis la bonne vieille méthode Coué du pharmacien de Nancy, que d’eau a coulé sous les ponts de la positivation, cheminant par la visualisation créatrice, la prière ou la science du mental, la sophrologie, les sankalpa du yoga-nidra ou les mantram de l’orient… Aujourd’hui bien ancrée dans les cursus universitaires, tout comme la méditation de pleine conscience est entrée en psychiatrie, la psychologie positive est résolument présente en naturopathie…
  • Pierre Lerude : « Hydrothérapie selon le curé Sébastien Kneipp ». Gros travail de documentation pour ce mémoire qui fait la synthèse de l’œuvre d’un fondateur d’exception : en effet, il faut non seulement le chef de file de la naturopathie allemande, un siècle avant l’apparition de la corporation des Heilpraktiker, mais il inspira quasiment tous les grands courants hygiénistes, dont les précurseurs de notre profession, John Scheel et Benedict Lust. L’actualité des enseignements de Kneipp se trouve renforcée en période de crise économique, car avec un peu d’eau chaude ou froide, on fait toujours des merveilles !
  • Marine Dodet : « Psycho-neuro-immunologie ». Ce sujet concerne au quotidien nos professionnels, puisque l’unité psychobiologique de l’être humain se décline dans la pluridisciplinarité, on le sait, depuis que neurologues, psychologues, endocrinologues, et immunologistes se sont rapprochés dans la complémentarité. Toutes nos cellules inter communiquent en permanence… et nulle fonction n’est séparée du tout biologique que nous sommes. Un pas scientifique vers l’holisme et ses implications thérapeutiques….
  • Karina Carpentier : « 20 histoires à dormir debout ». Oui, le sommeil, le bien dormir s’apprend, à tous les âges de la vie. C’est ici un parcours qui s’appuie sur une vingtaine de cas pratiques, déclinés à partir d’une histoire pour les enfants –ou pas. L’alibi est excellent pour décliner les clés d’hygiène de vie naturopathique, puisque le sommeil est notre ami, notre premier médecin régénérateur…
  • Aline Claret : « Massages et huiles essentielles selon les constitutions ». Un travail original et très pertinent pour présenter un maximum d’approches des massages de bien-être, et les ajuster aux clés du bilan constitutionnel naturopathique. Le choix des huiles essentielles est rigoureux, laissant la place aux fonctions mises en valeur par les chémotypes dominants (profils biochimiques des arômes) mais aussi par l’intuition et le cœur…
  • Tea Chanaud de Lestang : « Le vin. Vertus et bienfaits ». Un thème audacieux, voire dérangeant pour certains intégristes vinophobes ! Loin de nous pousser à l’ivresse sauvage, ce mémoire fait le point des connaissances médicales et cliniques ainsi que des principales recherches qui ont pu prouver à ce jour les intérêts du bon vin. Plutôt rouge et plutôt tannique, imparablement bio, ou mieux encore biodynamique, et consommé avec modération, ce breuvage peut ainsi devenir l’ami des terrains oxydés, cardiovasculaires, dépressifs, voire cancériniques…
  • Pierre Tanay : « Le plaisir de chanter : décryptage psychologique   et application naturopathique ». Un excellent travail qui sait argumenter dans le champ de la psychanalyse, de la sociologie, et bien sûr de la santé. Nous cheminons pas à pas pour découvrir le comment et le pourquoi de la parole ou du cri, avec force pertinence, humour, poésie et aussi nombre d’applications pratiques pour le praticien qui osera s’avancer sur la voie de la voix…
2019-06-23T09:01:52+02:00