Loading...
Définition de la naturopathie2019-06-23T09:45:56+01:00

La NATUROPATHIE, vous connaissez ?


 

FRANCE :

Documents La Féna (ex FENAHMAN) :

LA NATUROPATHIE est la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des Lois de la vie afin de maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels. (FENAHMAN, Fédération Française de Naturopathie, Charte, art. 1 ancienne définition depuis 1985)

 

La Naturopathie est un ensemble de pratiques issues de la tradition occidentale, visant à préserver et optimiser la santé globale de l’individu ainsi qu’à aider l’organisme à guérir de lui-même par des moyens naturels » (FENAHMAN, Fédération Française de Naturopathie, nouvelle définition collective / juin 2003 puis La Féna 2016)

 

La NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des lois de la vie afin d’entretenir, optimiser ou recouvrer la santé par des moyens naturels.

Educateur de santé holistique, (globale), le Praticien de Santé Naturopathe -ou P.S.N.- est aussi praticien de relation d’aide, accompagnant les processus d’autoguérison chaque fois que possible. Sans concurrence aucune à l’allopathie (médecine majoritaire) ni aux médecines dites  » douces  » (médecines anti symptomatiques non iatrogènes diverses) la NATUROPATHIE s’attache à la qualité de vie de la personne (physique, énergétique et psychologique), indissociable de l’équilibre social (humanisme biologique) et planétaire (écologie).

Elle distingue avant tout

  • une branche préventive pure, liée à l’éducation sanitaire : C’est l’hygiène vitale naturelle; très secondairement,
  • une branche d’application thérapeutique accompagnant la vis naturae medicatrix (force naturelle auto guérisseuse), c’est la NATUROPATHIE clinique; enfin, existe
  • une branche accompagnant le développement global de la personne et sa qualité de vie, c’est la dimension psychologique, écologique et sociale de la naturopathie.

(Livre Vert de la Naturopathie / collectif FENAHMAN / DOCUMENT DESTINE A L’INTERGROUPE SANTE DU PARLEMENT EUROPEEN – MEDECINES DITES NON CONVENTIONNELLES 2000)

 

Le Livre vert FENAHMAN :

La NATUROPATHIE : une réalité historique

Elle est commune aux grands courants médicaux traditionnels (Chine, Inde, Moyen Orient, …) et plus particulièrement issue de la pensée hippocratique. Elle s’est structurée dès la fin du 19° siècle aux Etats-Unis et en Europe.

 

La NATUROPATHIE : une réalité mondiale

La profession de NATUROPATHE est parfaitement encadrée ou libre dans une majorité de pays tels que les Etats-Unis, le Canada britannique, la Nouvelle Zélande ou l’Australie, ainsi que dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Grande Bretagne, Belgique, Irlande, Suède, Norvège, Pays-Bas, Danemark, Portugal, Suisse, Hongrie, …)

 

La NATUROPATHIE : une formation spécifique de haut niveau

Dispensée dans des établissements privés, la formation professionnelle intègre, outre l’étude des sciences fondamentales, celle de l’hygiène vitale naturopathique, les techniques de bilan de vitalité et de terrain, ainsi que les dix méthodes naturelles de santé.

Cet enseignement s’aligne sur le niveau des meilleures écoles européennes et correspond à plus de 4400 heures d’études.

 

La NATUROPATHIE : une discipline douce et efficace

Toutes les études tendant à chiffrer la dangerosité des différentes disciplines médicales connues confirment une innocuité maximum pour la NATUROPATHIE.

De même, l’efficacité de la NATUROPATHIE est largement validée par des études cliniques internationales.

 

La NATUROPATHIE et le respect de la loi française

Le praticien de santé NATUROPATHE, en tant qu’éducateur de santé, ne pose pas de diagnostic, ne prescrit aucun médicament ni traitement de maladie, et ne s’ingère en aucun cas dans un traitement médical en cours. Il respecte donc en tous points le code de la santé publique (L 4161-1).

 

La NATUROPATHIE : réponse à une conscience collective

La NATUROPATHIE s’inscrit clairement dans une conscience écologique du vivant, soucieuse du respect de soi-même et de son comportement vis-à-vis de l’environnement.

D’autre part, on constate une demande croissante de bien-être, de soins naturels, une recherche de meilleure qualité de vie, ainsi qu’un désir de devenir acteur de sa santé.

 

LE VIDE JURIDIQUE FRANÇAIS

En dépit des recommandations répétées de l’OMS et des rapports européens et français sur la santé publique, qui préconisent tous le développement de la PREVENTION PRIMAIRE et de l’AUTO GESTION DE SA SANTE, la France à ce jour n’a toujours pas pris position.

Par contre, les praticiens de santé NATUROPATHES sont soumis aux différentes redevances et impositions en vigueur.

 

VERS UNE PROFESSION ENCADREE

La fédération Française de Naturopathie et l’OMNES (association professionnelle à vocation syndicale) œuvrent depuis de nombreuses années pour assurer les meilleurs niveaux de formation en NATUROPATHIE, et regrouper les praticiens de santé NATUROPATHES.

Ces organismes ont rédigé une CHARTE et un CODE DE DEONTOLOGIE et maintiennent un autocontrôle des formations et de la profession.

(Lettre aux députés et aux Sénateurs, avril 2012 / collectif FENAHMAN)

 

Livre Blanc de la Naturopathie :

LA NATUROPATHIE est la synthèse des méthodes naturelles d’hygiène et de santé appliquées :

  • à titre préventif (prévention primaire, éducation à la santé, qualité de vie), et/ou
  • à titre auto-curatif (accompagnement de la guérison spontanée des troubles dits « mineurs », c’est-à-dire ne présentant pas de caractère d’urgence).

 

Autre définition pour le grand public :

« La NATUROPATHIE est l’ensemble des pratiques issues de la Tradition occidentale, visant à préserver et à optimiser la santé globale de l’individu, ainsi qu’à aider l’organisme à guérir de lui-même par des moyens naturels. »

 

Définition plus scientifique proposée à destination de la Santé Publique :

« Procédant d’une perception de la vie, la NATUROPATHIE est une branche sanitaire fondée sur une philosophie, une science et un art de la santé  qui mettent en application des méthodes tant préventives (hygiène vitale) que curatives (cures naturopathiques) faisant appel exclusivement à des facteurs naturels ou à des techniques de santé, afin de contribuer aux mécanismes physiologiques et énergétiques d’auto-régulation, d’auto-défense et d’autoguérison, en agissant sur la cause première (toxémie humorale et énervation vitale) des troubles de l’individu dans sa globalité (holisme) et en ne soignant que sa partie saine. »

(Livre Blanc FENAHMAN 2003)

 

 

FRANCE : Autres sources :

LA NATUROPATHIE est une hygiène vitale et une médecine des profondeurs structurée en trois cures hiérarchisées (désintoxication, revitalisation, stabilisation) et dix techniques synthétisées (aliments, bains, pensée, mouvement, massages, respiration, plantes, magnétisme, rayons, réflexes). Elle vise à normaliser le terrain. Ses concepts fondamentaux sont le vitalisme (philosophie), l’humorisme (science) et l’hygiénisme (technique). (Pierre Valentin MARCHESSEAU, in La santé sans médicament, livret N°2, Paris 1970).

 

LA NATUROPATHIE regroupe l’ensemble des méthodes naturelles qui peuvent aider au retour à la santé ou à son maintien. Ces méthodes englobent la diététique, le jeûne curatif, l’hydrothérapie, l’homéopathie, la biochimie, l’aromathérapie, l’ostéopathie, l’acupuncture, l’oligothérapie. Les techniques naturopathiques conservent, maintiennent et reconstruisent l’énergie vitale. Toutes les améliorations dépendent de cette énergie. (in Revue des affaires sociales HS mai 1986, Ministère des Affaires Sociales et de l’Emploi).

 

LA NATUROPATHIE est une hygiène et une médecine naturelle qui fait merveille dans les maladies chroniques ; médecine éternelle (…) non violente, elle est avant tout une hygiène, un mode de vie et d’alimentation corrects, seuls moyens de maintenir la santé de l’homme sain et de restaurer celle du malade chronique. Ses trois postulats sont le vitalisme, l’humorisme et le causalisme. (Robert Masson, in Soignez-vous par la nature, éd. Albin Michel 1977).

 

LA NATUROPATHIE est une conception thérapeutique consistant à employer des moyens naturels pour soigner ou prévenir les maladies. Elle (…) aide l’homme à retrouver les principes de base de la vie en respectant la spécificité de chacun et en se servant de ce que la nature met à sa disposition. C’est une simple médecine d’écologie humaine. (In Guide des médecines différentes, Marie Borel & Ronald Mary, éd. Pocket, l’âge d’être 1994)

 

LA NATUROPATHIE est la science de la santé ; philosophie, art et science traitant des Lois de la vie appliquées à la santé et à l’autoguérison. (J.L.M. Garillon, in Ma médecine, la Naturopathie, éd. S.A.E.P., Colmar 1994

 

LA NATUROPATHIE regroupe l’ensemble des méthodes naturelles qui peuvent aider au retour ou au maintien de la santé. Elle est l’art de rester en bonne santé par le respect des lois naturelles, et aussi l’art de traiter la maladie en faisant confiance à la nature. (M. Shakra, in Principes de naturopathie, Ed. Equilibres 1990)

 

LA NATUROPATHIE, hygiène et médecine naturelles, se base sur la philosophie du vitalisme, s’explique scientifiquement par l’humorisme et s’applique par le naturisme. Elle est une méthode optimisme et non violente de l’homme total qui se distingue des autres méthodes de santé par la recherche systématique des causes de la maladie et la rectification des erreurs ayant entraîné la rupture des équilibres.

Ses objectifs principaux sont : prévenir pour ne pas avoir à guérir, c’est-à-dire promouvoir une hygiène de vie conforme aux besoins, cultiver les immunités naturelles polyvalentes, éviter les surcharges humorales; faciliter l’autoguérison en drainant les surcharges constituées à la suite de nos erreurs de vie, c’est à dire en stimulant les émonctoires, suscitant l’autoguérison de tous les troubles de santé dans les limites des usures tissulaires; assurer le perfectionnement de l’homme sur les bases de l’humanisme et du sociologisme biologiques (rééducation générale psychophysiologique : repenser l’humain en fonction de naturel et le social selon cet humain retrouvé). (Alfred BRID, in Allopathie, homéopathie, naturopathie, Ed. Groupe d’études des Problèmes Humains, Strasbourg 1974).

LA NATUROPATHIE est une science biomimétique, c’est à dire une médecine qui tire sa méthodologie de traitement d’une compréhension de la nature, des mécanismes de défense et de restructuration de l’organisme, et plus précisément des moyens qu’il met en œuvre, dans chaque type d’agressions, pour contrôler ses modulations homéostatiques, et assurer ainsi le rétablissement optimal de ses fonctions vitales.

La naturopathie repose sur une conception étiopathogénique et multifactorielle de la maladie. Elle individualise, pour chaque individu, un mode de traitement conforme à une double exigence d’efficacité et de non-iatrogènicité (R. FEJEAN, faculté de médecine de Paris XIII dès 1984).

 

LA NATUROPATHIE prend son sens dans deux étymologies possibles : 1) Natura + Pathos, c’est à dire « ce que l’on ressent, perçoit, vit, conçu par la voie naturelle » (racines latino-grecque); or, le mot pathos signifie surtout « passion » donc pourquoi pas aussi « la passion de la nature » ?

Aussi « le mal étudié en fonction de la nature » (P.V. MARCHESSEAU 1935); 2) Nature + path, c’est à dire « le sentier, le chemin de la nature » (racines britanniques et USA, Benedict LUST 1898). Elle distingue une branche préventive pure, liée à l’éducation sanitaire : c’est l’hygiène vitale naturelle ; et une voie thérapeutique accompagnant la Natura medicatrix , c’est la naturopathie clinique.

Elle est la vaste synthèse des méthodes naturelles de santé, art, science et technique à la fois, étudiant et appliquant les Lois de la vie. Ni médecin ni guérisseur, le praticien de santé naturopathe est un éducateur de santé holistique, globale. Il est aussi praticien de relation d’aide, accompagnant les processus de régénérescences ou d’autoguérison chaque fois que possible. Parfaitement complémentaire de l’allopathie (médecine majoritaire) et des médecines dites douces (médecines naturelles mais souvent symptomatiques néanmoins, non iatrogènes) la naturopathie s’attache à la qualité de vie de la personne (physique, énergétique, psychologique et spirituelle), indissociable de l’équilibre socioculturel et planétaire (écoenvironnemental). (Daniel KIEFFER, in Naturopathie, la santé pour toujours, ed. Jacques Grancher 1991).

 

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. C’est sur ces bases que le Bureau International du Travail l’a officiellement enregistrée en 1968 et que de son côté, l’UNESCO la considère comme une médecine traditionnelle également. Aujourd’hui l’O.M.S.  définit la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être physique, mental et social », et toujours selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

La naturopathie va bien au-delà de cette définition, pour faire simple elle défend le « capital santé »   qui repose sur l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et prendre soin de soi par des moyens naturels. La naturopathie englobe l’individu sur tous les plans de l’être parce qu’elle suppose que l’humain, dans la globalité et l’« entièreté» qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans : physique, énergétique, émotionnel, mental,  spirituel, socioculturel et même planétaire (écologie).

Cette discipline se compose de 2 axes distincts mais complémentaires :

  • Clefs d’une hygiène de vie optimum (conseils alimentaires, gestion du stress, activités physiques et respiratoires et outils et techniques naturels : le naturopathe agit en qualité d’un vrai éducateur de santé, dans un cadre de prévention primaire
  • Clefs naturopathiques individualisées pour redynamiser les capacités d’auto guérison propres à notre organisme

On peut donc en conclure que la naturopathie a pour mission de prévenir la maladie, de conserver la santé, ou de l’optimiser par un mode de vie plus sain.

La naturopathie contribue ainsi à la promotion d’une santé globale et durable, qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais la complète, elle s’inscrit en parfaite complémentarité avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales.

(Site de l’OMNES 2018

 

 

LES DICTIONNAIRES EN FRANCE :

LA NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels : hygiène de vie, diététique, massage, phytothérapie, oligothérapie… (in Dictionnaire Hachette 1996).

 

LA NATUROPATHIE est une doctrine selon laquelle des maladies peuvent être évitées ou traitées par la diététique et des moyens naturels (repos, massages, thermalisme…). (in Dictionnaire Petit Larousse 1995).

 

La NATUROPATHIE est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc), aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence. Un naturopathe peut ainsi recommander à un patient de consommer plus de salades et de fruits frais, moins de café et de thé ; il arrive même qu’il l’invite à jeûner pendant quelques jours afin de mettre au repos son système digestif.
(Dictionnaire Larousse Médical 2006).

 

 

GRANDE BRETAGNE

LA NATUROPATHIE est un système de traitement reconnaissant l’existence au sein de l’organisme d’une force curative et autorégulatrice vitale. (British Naturopathic and Osteopathic Association)

 

La N. est une méthode de traitement des désordres de santé utilisant les plantes et aliments naturels, la lumière, le grand air, etc. Également nommée « cure naturelle” ou médecine naturelle. (Collins English Dictionary 2018)

 

Un naturopathe est un praticien de santé qui applique des thérapies naturelles. Son champ d’activité utilise le jeûne, la nutrition, le cures d’eau, l’exercice, voire l’homéopathie, l’acupuncture, la médecine végétale, tout autant que la biorésonance, l’ozonothérapie, l’hydrothérapie du côlon…

Souvent, un N. procure des conseils personnalisés aux patients et perçois la dimension corps-âme-esprit de la personne.

(College of Naturopathic Medicine, G.B. 2018)

 

La N. est un système de médecine alternative qui s’appuie sur la théorie selon laquelle les maladies peuvent être traitée ou prévenues sans l’utilisation de remèdes (médicaments). Elle emploie des techniques telles que le réglage alimentaire, l’exercice et le massage.

(English Oxford Dictionary 2018)

 

La N. est un système de soins des maladies utilisant des méthodes naturelles telles que le contrôle alimentaire, les exercices physiques, ou des traitements comme l’homéopathie ou acupuncture. (Cambridge Dictionary 2018)

 

 

 

BELGIQUE :

Les conseils NATUROPATHIQUES, dans le cadre d’une pédagogie de santé et de bien-être, visent à améliorer la qualité de vie en accord avec les lois biologiques régissant notre vie et notre santé. 
Grâce à diverses techniques d’évaluation, le/la Naturopathe établit un bilan vital précis et s’oriente vers un rééquilibrage global du terrain.
Sur base de ce bilan vital, le praticien de santé naturopathe propose un programme d’hygiène vitale individualisé, qui vise à éliminer les surcharges (détoxination) ou les toxiques (détoxication), combler les carences (revitalisation), équilibrer les énergies voire à se régénérer aussi bien au niveau fonctionnel qu’organique. Il cherche à rééquilibrer l’alimentation, les rythmes biologiques (activités/repos), favoriser l’élimination physiologique naturelle, les activités corporelles, l’hygiène respiratoire, préconiser les soins par l’eau (bain locaux, généraux, sauna, etc.), l’utilisation à bon escient des harmonisants naturels (plantes, huiles essentielles, compléments alimentaires, etc.).

(Union des Naturopathes de Belgique 2017)

 

 

IRELANDE :

L’approche holistique de la NATUROPATHIE qu’encadre le CNM de Dublin intègre la compréhension scientifique de l’être humain et les connaissances traditionnelles et naturelles des soins de santé.

Y sont développé les concepts 1) le pouvoir guérisseur de la nature 2) prévenir plutôt que guérir 3) les causes profondes des dysfonctions sont étudiées et éradiquées, pas les symptômes 4) la personne globale est considérée (physique et émotionnelle) 5) la santé est bien plus qu’une absence de maladie, elle est aussi l’expression d’une abondante vitalité

(College of Naturopathic Medicine / DUBLIN)

 

 

SUEDE :

Le secteur de la santé en Suède est régulé par deux actes “Hälso-och
sjukvårdslagen
” (1982:763) (The Health and Medical Service Act), amendé en “ Svensk förfatningssamling” (SFS) 2010:1314 puis en “Patientsäkerhetslagen” (2010:659) (The Patient Safety Act), as of January 1, 2011.

Ces actes définissent quels professionnels peuvent être considérés comme professionnels de santé et leurs responsabilités. Ont été enregistrés 21 spécialités, incluant pharmaciens, diététiciens, chiropracteurs, médecine, NATUROPATHES, infirmières, physiothérapeutes, psychologues…

Les actes définissent aussi les limites d’actions des professionnels des CAM non médecins qui ne peuvent rendre en charge :

  • Maladies contagieuses à déclaration obligatoire
  • Cancer, diabète, épileptise, grossesse et accouchement
  • Traitements radiologiques
  • Anesthésies et hypnose
  • Prescriptions ou conseils donnés sans avoir consulté la personne
  • Enfants de moins de 8 ans
  • Installation de lentilles de contact

(in CAM Regulation for Swede http://nafkam-camregulation.uit.no/naturopathy-in-sweden/ )

 

 

TCHEQUIE :

La NATUROPATHIE est un système de santé au long passé historique et aux solides fondements philosophiques et techniques, des professionnels formés à la médecine et des traitements naturels au service des patients.

En Europe on observe que les pays ont incorporé à la naturopathie leurs propres racines de médecines traditionnelles.

Les principes naturopathiques demeurent toutefois constants et fidèles aux textes des docteurs Pamela Snider, Jared Zeff & coll. de 1986 (in American Association of Naturopathic Physicians (AANP-) avant qu’en 1989 soient fixés les 6 fondamentaux acceptés par les deux plus puissantes associations américaines (American Association of Naturopathic Physicians (AANP) & Canadian Association of Naturopathic Doctors (CAND). Depuis 2014/2015 ces principes sont internationalement intégrés (Cf. WNF) :

  • First, Do No Harm (primum non nocere)
  • Healing Power of Nature (vis medicatrixnaturae)
  • Treat the Cause (tollecausam)
  • Treat The Whole Person (tolletotum)
  • Doctor as Teacher (docere)
  • Disease Prevention and Health Promotion

 

En Tchéquie comme dans la plupart des pays, les théories fondatrices demeurent les mêmes :

  • Vital Force (vis vitalis) / Theory of Vitality
  • Unity of Disease
  • Hering´s Law of Cure
  • Therapeutic Order
  • Emunctory Theory
  • Naturopathic Modalities (detoxification, revitalisation, stabilisation and regeneration)
  • Theory of toxaemia
  • Naturopathic Triad of Health
  • Humoral Theory
  • Theory of Complex Systems

( http://naturopati.cz/english/

 

 

ESPAGNE :

LA NATUROPATHIE est la synthèse de toutes les connaissances les pratiques naturelles de santé. Ses fondements sont le naturisme, le végétarisme et l’hygiénisme. Elle est l’association de règles hygiéno-diététiques et d’activités qui font que les fonctions et structures organiques se normalisent en harmonie avec les lois naturelles retrouvées. (Fédération espagnole de naturopathie ; Manuel Navarro Lara, in Theoría de la naturopatía, Sevilla 1998).

 

Un Naturopathe est une personne formée en anatomie, physiologie, biochimie, nutrition… c’est-à-dire possédant suffisamment de connaissances sur le fonctionnement du corps humain, et dont la mission est la prévention et le traitement des altérations de la santé humaine. Il observe et suit les lois de la nature et en emploi les ressources individualisées.

(Organisation Collégiale Naturopathique d’Espagne / Tina Hausser + Manuel Navarro

 

La N. Est la science qui étudie les propriétés et les applications des éléments naturels (végétaux, eau, terre, air) avec pour but de maintenir ou recouvrer la santé. C’est ainsi la profession qui regroupe toutes les techniques naturelles connues dans la société espagnole comme thérapies naturelle sou alternatives. (Centre Supérieur de Formation en Naturopathie Shalom Madrid 2018)

 

La N. Est la discipline qui regroupe les connaissances scientifiques, technologiques et pratiques à propos de la santé dans son approche (sa dimension) naturelle. Elle dispense des soins et conseils basés sur des méthodes et techniques scientifiquement validées, socialement acceptables et écologiquement justifiables. De plus, elle est tantôt perçue comme une philosophie de vie, un mode de vie, une approche du bien-être, de la qualité de la vie en cohérence avec la nature et l’environnement.

(Ecole Internacional de Naturopathie Granada Espagne)

 

 

ITALIE :

La N. appartient aux sciences holistiques comme une profession multidisciplinaire et interdisciplinaire. Ses approches mettent l’accent sur la prévention et la vision globale de l’humain. Elle est un complexe de méthodes, techniques et pratiques pour la promotion de la santé, la qualité de la vie personnelle, professionnelle (sociale) et relationnelle. Son objectif est d’équilibrer.  (Ecole Artedo de naturopathie / Italie)

 

Le Naturopathe reconnu par la fédération (FNNP) a suivi une Formation spécifique qui lui permet de consulter dans le champ du bien-être sur un mode autonome (indépendant) et dans une vision holistique de la personne; il stimule les capacités spontanées d’autorégulation de l’organisme.

Le N. qui n’est pas praticien de santé, éduque et conseille un mode de vie saine et ses programmes de traitement ne visent exclusivement que l’amélioration du bien-être.

Il utilise la bio typologie, l’iridologie et la morphopsychologie.

Il donne des Conseils alimentation Naturelle (il ne prescrit pas de diètes)

Il conseille des compléments et produits de phyto Nutrition

Il veille particulièrement à l’équilibre psycho-physique de la personne

Ses conseils professionnels se limitent toujours au champ de sa vocation de conseiller de bien-être

Il pratique dans cette perspective sa “Discipline Bio-Naturelle” via de multiples techniques promouvant le meilleur état de bien-être possible de la personne selon sa constitution.

Il applique des méthodes non médicales et non invasives pour stimuler les capacités homéostatiques de l’individu, considérant toujours ses ressources constitutionnelles (son profil) et l’influence de l’environnement.

Le professionnel opère sur un mode indépendant et ses consultations développent une éducation pour un Nouveau style de vie, plus à l’écoute de la nature.

(Institut Rudy Lanza Italie / Fédération des naturopathes et Heilpraktikers d’Italie / Torino 2018)

 

 

SUISSE :

La profession connaît quatre disciplines : la médecine ayurvédique, l’homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise MTC et la médecine naturelle traditionnelle européenne MTE. 2500 naturopathes en Suisse Le métier de naturopathe a une longue tradition en Suisse et constitue une part importante de l’offre sanitaire. A l’heure actuelle, ce sont quelque 2500 naturopathes qui exercent dans l’ensemble des cantons. (OMNES)

Naturopathe avec diplôme fédéral en Médecine naturelle traditionnelle européenne MTE

Naturopathe DF en Méd. nat. trad. européenne MTE

Ce n’est pas la maladie qui est au centre de la naturopathie mais l’être humain dans son ensemble, avec toutes ses implications physiques, psychiques, biologiques et sociales. Les procédures naturopathiques comprennent un éventail de méthodes qui visent à renforcer les facultés d’autoguérison et d’auto-régulation de l’organisme et qui préfère pour cela utiliser les produits et les stimulants naturels. Il s’agit notamment de la lumière, de l’air, du mouvement, du repos, de la nourriture, de l’eau, du froid, de la respiration, des pensées et des sentiments.

(Association Suisse de Naturopathie 2017)

 

 

Le métier de naturopathe a une longue tradition en Suisse et constitue une part importante de l’offre sanitaire. A l’heure actuelle, ce sont quelques 2500 naturopathes qui exercent dans l’ensemble des cantons. Le naturopathe avec diplôme fédéral est un professionnel de la santé qui traite, conseille et suit des gens souffrant de troubles de la santé selon une méthode globale de médecine alternative. Le nouveau diplôme fédéral garantit un niveau uniforme et une haute qualité de traitement.

La profession de naturopathe distingue quatre disciplines : médecine ayurvédique, homéopathie, médecine traditionnelle chinoise MTC et médecine naturelle traditionnelle européenne MTE.

(Nouvelle réglementation de la naturopathie en Suisse depuis 2014 / Rudolf Happle, Secrétaire Général OrTra MA, 079 286 32 50, rudolf.happle@oda-am.ch )

 

Les praticiens non conventionnels -comme les NATUROPATHES- abordent des notions d’éducation à la santé et invitent à des changements du mode de vie afin de préserver santé. Au vu des courbes démographiques, ces approches combinant exercices, nutrition et gestion du stress pourraient contribuer au vieillissement en bonne santé. (…) De plus, compléter les traitements conventionnels par des approches non conventionnelles concourt à l’amélioration de la qualité de vie. Aux États-Unis, près de la moitié des établissements pour personnes âgées offrent ce type de services (massages, musicothérapie, relaxation, thérapie assistée d’animaux, etc.) pour soulager la douleur et garantir un plus grand confort. (… Les CAM) ou médecines non conventionnelles contribuent à une prise en charge plus globale, qui améliore l’efficacité des soins, notamment en matière de maladies chroniques

(Centre d’analyses stratégiques auprès du Premier Ministre. Octobre 2012)

 

 

ALLEMAGNE :

« Heilpraktiker » terme donné à tous les non-médecins pratiquant l’homéopathie, l’acupuncture, le magnétisme, l’ostéopathie et …

La naturopathie (des H.P.) est la dénomination protégée des personnes exerçant la médecine naturelle comme profession, avec l’autorisation gouvernementale. Leur activité n’est pas sous la dépendance de l’ordonnance d’un médecin. Le Heilpraktiker a le droit d’ausculter et de pratiquer toutes sortes de thérapies, mis à part le traitement des maladies à déclaration obligatoire, l’obstétrique et la prescription de médicaments allopathiques.

(Freie Heilpraktiker FH e.V.)

 

 

GRECE :

Selon les standards européens, américains et australiens, la Naturopathie est un système scientifique qui associe une éduction sociale, des soins préventifs et des thérapies holistiques basées uniquement sur des „méthodes naturelles“ et sur pouvant promouvoir la „guérison naturelle“: lumière, eau, air, activités physiques, mode de vie saine,, sommeil, détoxication…etc de même que supplémentations nutritionnelles, plantes et remèdes homéopathiques, et autres „thérapies“ telles que massages, alimentation saine, hydrothérapie du côlon, thermalisme, manipulations et conseils psychologiques.

Plus spécifiquement encore, la profession de N. Intègre le fait que le retour à la santé est possible grâce à un comportement plus sain et à l’abris des toxiques (environnementaux notamment). Tous les actes naturopathiques sont non invasifs et non toxiques et elles encouragent les patients à modifier leur mode de vie de façon plus responsable, en particulier pour harmoniser leur vie psycho émotionnelle, libérant ainsi les forces vives d’autoguérison. De même les N. Conseillent la prise d’aliments biologiques riches en nutriments (fruits et légumes) pour aider à éliminer les toxiques, ce qui aide au processus auto guérisseur.

(PanHellenic Naturopathic Association http://naturopathy.com.cy/ )

 

 

QUEBEC

LA NATUROPATHIE est la création de conditions permettant à l’organisme de se guérir dans la mesure du possible. Sa base fondamentale est le vis medicatrix naturae -pouvoir curatif de la nature. (Roger Newman Turner, in La médecine naturopathe, Ed. Québec / Amérique 1984)

 

LA NATUROPATHIE enseigne comment vivre sainement (…), comment prendre soin de soi et de notre environnement (…), comment optimiser notre santé physique, psychique et spirituelle par des moyens naturels. (Christian Limoges, in La nouvelle option : Naturopathie, Ed. Trustar, Montréal 1995)

 

LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie (…). Une méthode de soins visant la santé globale et optimale de toute personne, au moyen d’une gestion efficace de son mode de vie, de manière à ce que l’organisme soit plongé dans des conditions les plus favorables possibles à sa tendance innée et puissante à s’autorétablir ou de s’améliorer. (Collège des naturopathes du Québec).

 

LA NATUROPATHIE, fondée sur le respect des lois de la nature, est la science de la nutrition naturelle, l’art de promouvoir la santé et de prévenir la maladie en éliminant ses causes.

La naturopathie, c’est aussi une école de santé qui se singularise par sa philosophie de la prévention, son évaluation de la santé, sa conception positive de la personne, sa science de la causalité  des maladies reposant primordialement sur la nutrition, son étiologie fondée sur l’observation des lois biologiques, son interprétation de la maladie comme une perturbation du milieu intérieur et de l’équilibre humoral, sa notion de toxémie, l’attention qu’elle porte à la morbidité fonctionnelle, l’enseignement qu’elle fait de l’hygiène et de la sanitation, le respect qu’elle voue à la nature, l’accent qu’elle met sur l’immunité naturelle et la prophylaxie, son combat contre toutes les formes de pollution et, enfin, par son activité ayant pour objectif d’améliorer la santé de toute la population par l’enseignement des principes du naturisme. (André Gagnon, in La santé par la naturopathie, Ed. Les Editions de la Liberté, Québec 1989)

 

LA NATUROPATHIE est une philosophie, un art et une science de la santé qui vise le mieux-être global de la personne dans une vision bio-psycho-sociale à l’aide de moyens naturels et écologiques. (Jean-Claude MAGNY, in La naturopathie apprivoisée, Ed. de Mortagne, Ottawa 1996).

 

LA NATUROPATHIE se définit comme étant la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie. (Guy BOHEMIER, naturopathe canadien).

 

LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science de maintenir l’homme en parfaite santé par des moyens naturels. (Raymond BARBEAU, père de la naturopathie québécoise, in L’origine des maladies, Montréal 1978).

 

 

ETATS-UNIS

LA NATUROPATHIE est un système médical qui se concentre sur la prévention des maladies et qui utilise des thérapies naturelles et non toxiques. Elle est basée sur 7 principes : « D’abord ne pas nuire » (primum non nocere), la nature est guérisseuse (« vis medicatrix naturae »), identifier et traiter la cause (« tolle causam »), traiter la personne globale, le thérapeute est un éducateur, la prévention est la meilleure des cures, établir la santé et le bien-être. (in Encyclopedia of Natural Medicine, Michael Murray & Joseph Pizzorno; Prima Publishing and Communication, 1997.)

 

La N. ou médecin e naturopathique est un système qui incluse des pratiques traditionnelles et techniques de l’hygiénisme apparu en Europe au 19ème siècle. Aux USA, on consulte un N. dans le cadre de la prévention comme dans celui des soins de maladies. Des médecins-naturopathes coexistent avec des « naturopathes traditionnels » et avec d’autres praticiens de santé. (National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), 9000 Rockville Pike, Bethesda, Maryland)

 

LA NATUROPATHIE est un système de thérapie et de traitement qui fait essentiellement référence aux remèdes naturels tels que la lumière solaire, la diététique et les massages. Néanmoins, quelques naturopathes ont recours à des soins moins « naturels » comme l’hydrothérapie du colon, en cas d’asthme ou d’arthritisme. (Robert Todd Carroll, in Dictionnaire des sceptiques 1998. / ScepDic.com California ).

 

LA NATUROPATHIE est un système de culture humaine en harmonie avec les principes constructifs de la nature, sur les plans physique, mental, moral et spirituel de l’être humain. (Dr. Henry LINDLAHR, source ibid)

 

LA NATUROPATHIE est un système thérapeutique comprenant une physiantropie complète, qui utilise les agents, les forces les procédés et les produits de la nature, excepté la chirurgie majeure. (American Naturopathic Association).

 

La médecine NANUROPATHIQUE est une profession particulière du champ de la santé publique, mettant l’accent sur la prévention, le traitement et les conseils optimum propres à encourager les processus intrinsèques d’autoguérison ; diverses méthodes thérapeutiques ou substances sont utilisées ; La pratique de la médecine Naturopathique associe les méthodes modernes et scientifiques ainsi que les méthodes traditionnelles.

Ses principes sont 1) de pas nuire 2) de respecter le pouvoir guérisseur de la nature 3) traiter la cause plus que les symptômes 4) traiter la personne globale 5) le praticien est un éducateur 6) promouvoir la prévention.

En tant que profession spécifique (ou originale ou bien distincte) des soins primaires de santé, la N. met l’accent sur la prévention, le traitement optimal et les méthodes thérapeutiques optimum pour encourager l’autoguérison individuelle (intrinsèque).

La pratique naturopathique inclue le diagnostic et le bilan professionnel tels que analyses de laboratoires, tests diagnostiques, nutrithérapie, médecine végétale, médecine physique (incluant manipulations naturopathiques), mesure de santé collective (santé publique), hygiène, conseil, petite chirurgie, homéopathie, acupuncture, prescriptions médicales, injections et obstétrique naturopathique.

(The American Association of Naturopathic Physicians 2012 / 2018)

 

La NATUROPATHIE est un système thérapeutique qui évite la chirurgie et les prescriptions de médicaments, et où l’on traite ou prévient les maladies grâce à des vitamines, des complémentas alimentaire et des plantes. (The American Heritage® Stedman’s Medical Dictionary)

 

La N. est une médecine spécifique dans le champ des soins primaires de santé, qui associe des pratiques traditionnelle ancestrales et les fruits de la recherche scientifique de pointe. Elle met l’accent sur des principes qui reconnait dans le corps humain une capacité intrinsèque de guérison. Elle décline surtout la prévention et encourage l’autonomie, la responsabilisation de la personne.

Le Naturopathe médecin (ou ND) prend en compte la personne globale et étudie tous les aspects d’un possible déséquilibre. Les traitements donnent priorité au terrain (les causes profondes ou cachées des troubles) plutôt qu’aux symptômes.

Les modalités pratiques incluent la diététique et la nutrition cliniques, les

changements comportementaux, l’hydrothérapie, l’homéopathie, la médecine

végétale, la médecine physique, la pharmacopée et la petite chirurgie.

Cette médecine fait référence à l’européenne « médecine naturelle » qui était un système de soins à base d’eau, de grand air, de diètes, de plantes. Depuis le 20ème siècle, aux USA et au Canada anglais ont associé aux cures naturelles l’homéopathie, les manipulations vertébrales et d’autres thérapies.

(National Center for Biotechnology Information, U.S. National Library of Medicine 8600 Rockville Pike, Bethesda MD, 20894 USA)

 

 

CANADA ANGLAIS :

La médecine NATUROPATHIQUE est une approche spécifique au sein du système de santé primaire qui associe des connaissances modernes et scientifiques aux enseignements traditionnels des médecines naturelles. Elle se base sur le pouvoir guérisseur de la nature et elle soutient ou stimule les capacités intrinsèques d’autoguérison. Elle est l’art et la science de diagnostiquer la maladie, traiter et prévenir grâce à ces thérapies naturelles comme la médecine botanique (phytothérapie), la nutrition clinique, l’hydrothérapie, l’homéopathie, les manipulations, la MTC, les conseils d’hygiène de vie et la promotion de la santé ainsi que la prévention des maladies. Les praticiens de médecine classique et les médecins naturopathes sont tous deux médecins, mais leur philosophie et leurs approches sont différentes : les NDs traitent les personnes comme des individus uniques et conçus dans leurs dimensions sanitaires physique, environnementale, hygiénique (style de vie), comportementale et émotionnel. (Canadian Association of Naturopathic Doctors 2007)

 

 

CHINE :

La NATUROPATHIE, ou médecine naturopathique, est un système médical basé sur le pouvoir guérisseur de la nature. C’est un système holistique, signifiant que les docteurs en Naturopathie (ou NDs) comme les médecins naturopathes (NMDs) explorent le corps, l’âme et l’esprit de la personne pour la comprendre et la traiter. Ils intègrent la nutrition, les changements de comportement (life style), les plantes, l’homéopathie et l’acupuncture. On distingue deux axes de travail :

Encourager les ressources auto guérisseuses du corps

Accompagner le patient en ses changements comportementaux favorables à la plus grande santé possible.

Même si le champ d’action de la N. est celui des maladies aigues et chroniques, l’accent est mis sur la prévention des maladies et sur l’éducation sanitaire des patients.

(Integrated Association of Naturopaths of Hong Kong (IAN HK) http://www.naturopathic.org.hk/whatisnaturopathicmedicine/

 

 

NEPAL :

La Naturopathie est enseignée de concert avec le Yoga, au Népal :

Le but du yoga, fidèle aux enseignements du Vedanta, de l’Advaïta, du Shivaïsme et du Jaïnisme, est non seulement une santé optimum du corps, mais aussi une voie de libération de la souffrance liée au cycle des réincarnations.

Un Naturopathe travail le plus souvent dans un cadre libéral et indépendant. Il est un praticien de santé qui applique des thérapies Naturelles, intégrant le jeûne, la Nutrition, l’hydrothérapie, l’exercice. Il peut compléter ses actes par de l’homéopathie ; de l’acupuncture, de la phytothérapie, de même qu’utiliser des systèmes énergétiques modernes comme la biorésonance.

(Nepal Yoga and Nature Cure Assocation (NYNCA)  http://www.naturallifes.com/message.php)

 

 

SALVADOR :

La N. est une science et une discipline qui étudie les propriétés et les applications des éléments naturels ; c’est l’art de guérir via la forcé de la nature.

(CCPB / El Salvador)

 

 

URUGUAY :

La NATUROPATHIE est une discipline qui utilise des éléments naturels pour favoriser le rétablissement de la santé. Il ne s’agit pas d’une seule technique car elle intègre toutes les réformes de vie et de comportement propices à la santé.

(Asociación Naturopática del Uruguay (ANTHU)

 

 

 

BRESIL :

La N. ou médecine naturopathique est un système de médecine basé sur le pouvoir curatif de la nature. C’est un système holistique, prenant en compte les dimensions du corps, de l’âme et de l’esprit de la personne. La plupart des médecins naturopathes utilisent diverses techniques telles que la nutrition, des conseils d’hygiène de vie, la phytothérapie, l’homéopathie ou l’acupuncture. On met l’accent sur les habitudes (le style) de vie (de comportement) favorisant la meilleure santé possible. Le champ d’activité est plutôt le secteur des troubles chroniques ou fonctionnels et le naturopathe insiste sur des conseils de prévention et d’éducation de son patient. (Centre de pratiques naturopathiques du Brésil / Associação Brasileira de Naturologia (ABRANA) 2018)

 

 

AUSTRALIE :

La N. est un complet et distincte système de santé. Elle se fonde sur 6 principes : le pouvoir guérisseur de la nature, d’abord ne pas nuire, traiter les causes plus que les symptômes, approcher la personne globale, éduquer et prévenir. Ces 6 principes sont déclinés lors de la consultation et des conseils prodigués par le professionnel. La N. est à la fois un art et une science. Les N. sont des spécialistes de la médecine préventive. Ils utilisent aujourd’hui des pratiques valisées par la science. Ils pratiquent bien en amont de la maladie (pathologie diagnosticable). Ils conseillent ou traitent les maladies aigues ou chroniques, et suivent des personnes à tous les âges de la vie. Ils ont de nombreuses réponses aux problèmes de santé. Ils intègrent la médicine végétale, nutritionnelle, l’homéopathie, les diètes et les conseils pour changer son style de vie, les massages et d’autres thérapies. (ANPA Australian Naturopathic Practitioners Association)

 

La N. est l’art et la science d’un système sans drogues pour une vie saine. Avec sa philosophie solide, la N. possède ses propres concepts et principes de traitement. Elle est connue comme une forme de médecine alternative qui emploie une gamme de pratiques pseudoscientifiques mais naturelle, non invasives ; et poreuses d’autoguérison.

Avec des traitements effectifs pour le diabète, l’obésité et plus encore, cette discipline a été largement acceptée en Australie comme une discipline pour conserver une bonne santé. Dans le champ de la santé publique australienne, la médecine allopathique, et la Naturopathie peuvent œuvrer sur un mode collaboratif pour le bénéfice des patients, sous la forme d’une médecine intégrative et efficace.

La N. est la discipline idéale pour une guérison naturelle, avec une caractéristique préventive qui en fait une approche de santé complémentaire. Elle utilise une large variété de modalités et de produits naturels ou dérivés pour d’excellents résultats dans les troubles chroniques.

(Internation Ayush Naturopathy Center)

 

 

NOUVELLE ZELANDE :

La médecine naturopathique, ou N., est basée sur la croyance que le corps peut se guérir de lui-même. Les Naturopathes croient que le corps a la possibilité de se réparer et de sortir de la maladie dans le cadre d’un environnement sain. Les N. aident et accompagnent les processus de guérison en proposant des techniques et méthodes alternatives individualisées. Ces moyens sont exclusivement naturels tels que la lumière, le grand air, l’eau, une alimentation saine, des plantes et des compléments alimentaires. De plus, la plupart des N. possèdent une formation complémentaire en nutrition, hydrothérapie, plantes, massages, etc. (New Zeland Naturopathic Federation 2018)

 

 

AFRIQUE :

La N. africaine est une médecine alternative et complémentaire, qui met l’accent sur la capacité intrinsèque du corps à se guérir, se maintenir en santé. Les praticiens utilisent comme moyens thérapeutiques les conseils diététiques et nutritionnels, les exercices physiques, la médecine orthomoléculaire, la phytothérapie et l’aromathérapie, l’homéopathie, l’hydrothérapie et les massages. La N. africaine considère chaque personne comme unique et il l’approche d’une façon holistique, non seulement physique mais aussi émotionnelle et spirituelle.

La N. est donc un système de soins de santé primaire et continus, qui, avec la participation active des patients, permet de rééquilibrer la santé physiologique, physique, mentale et émotionnelle. (Fédération Africaine des Naturopathes 2017)

 

 

AFRIQUE DU SUD :

La NATUROPATHIE est une pratique de médecine utilisant des remèdes naturels. Elle s’appuie sur d’anciennes pratiques pour lesquelles on note un renouveau depuis 30 ans. Les médecins naturopathes œuvrent pout mettre en évidence les causes sous-jacentes des maladies, et donc à en modifier les racines, qu’elles fussent physiques, psychologiques, mentales, spirituelles ou environnementales.

(SANA South African Naturopathic Association)

 

 

INDE :

La nature c’est la vie. La N. peut jouer un rôle prépondérant dans le développement holistique de la personnalité. Elle utilise par exemple l’argilo thérapie, l’hydrologie, la chromothérapie, les diètes, la magnétothérapie, les massages… pour la promotion et la préservation de la santé. La connaissance technique et scientifique de ces méthodes est importante. En Inde, le rôle d’éducateur du naturopathe est devenu essentiel. La N. est une discipline de guérison naturelle utilisant les ressources thérapeutiques de la nature. Elle considère l’accumulation des toxines comme la cause première des maladies. Prévenir et éliminer ces toxines et la racine de la santé. Les traitements sont basés sur les 5 éléments qui possèdent d’immenses pouvoirs curatifs :

  • La terre (enveloppements, argiles, tellurisme)
  • L’eau (hydrothérapie sous toutes ses formes)
  • Air (exercices respiratoires, marche au grand air…)
  • Le feu (bains de soleil, eau magnétisée, eau insolée de couleurs)
  • Ether (cures de jeûne, Prânayâma…)

D’autres traitement sont envisageables comme le yoga, la réflexologie, l’acupressure, l’acupuncture ou l’auriculothérapie, les aliments et la nutrithérapie, la magnétothérapie, la physiothérapie

(Indian Naturopathic and Yoga Federation 2017)

 

 

SOURCES INTERNATIONALES :

 

O.M.S. :

LA NATUROPATHIE (…) est la médecine du bon sens, dans laquelle malades et praticiens collaborent pleinement pour tirer profit de la faculté d’autorégulation, d’autoadaptation et d’autoguérison de l’organisme humain. Elle (…) se pose en système holistique, faisant intervenir à la fois le corps l’esprit et l’âme (Lindlahr disait que la naturopathie comprend aussi les remèdes mentaux et spirituels comme la relaxation scientifique, la suggestion normale, la réflexion constructive et la prière du croyant). (Robert J. Bloomfield, Fédération des naturopathes britanniques, in Médecine traditionnelle et couverture des soins de santé, Organisation Mondiale de la Santé, Genève 1983).

 

En général, la NATUROPATHIE met l’accent sur la prévention, le traitement et la promotion de la santé optimale grâce à l’utilisation de méthodes thérapeutiques et les modalités qui favorisent le processus d’autoguérison – le vis medicatrix naturae.

Les approches philosophiques de la naturopathie comprennent la prévention de la maladie, la stimulation des capacités de guérison inhérentes du corps, le traitement naturel de toute la personne, la responsabilité personnelle de sa santé, et l’éducation des patients dans les modes de vie favorisant la santé.

La naturopathie mêle les connaissances séculaires des thérapies naturelles avec les progrès actuels dans la compréhension des systèmes humains et de santé. La naturopathie, par conséquent, peut être décrite comme la pratique générale des thérapies de santé naturelles.

(In Benchmarks for training in Naturopathy, WHO, 2010 (ISBN 978 92 4 159965 8).)

 

 

FEDERATION MONDIALE DE NATUROPATHIE (W.N.F.) 2018 :

La N est un système de santé qui plonge ses racines dans les philosophies et pratiques traditionnelles, pratiquée par des praticiens formés médicalement et pouvant utiliser des traitements naturels. Ses principes sont 1) de pas nuire 2) de respecter le pouvoir guérisseur de la nature 3) traiter la cause plus que les symptômes 4) traiter la personne globale 5) le praticien est un éducateur 6) promouvoir la prévention et la santé et le bien-être ? Sa théorie s’appuie sur : 1) l’approche de l’humorisme 2 ) la hiérarchie thérapeutique 3) l’importance des émonctoires 4) la théorie systémique.

Ses modalités Pratiques sont :

  • La nutrition
  • L’herbalisme ou médecine botanique
  • La médecine homéopathique
  • La MTC
  • La médecine physique
  • Les cures d’eau ou hydrothérapie
  • Les Conseils en hygiène de vie et style de vie
  • La thérapie hygiéniste
  • Les cures naturelles

Quelques praticiens peuvent avoir des orientations ou spécialités telles que : Médecine ayurvédique, thérapies par la chélation, petite chirurgie, hydrothérapie du côlon… (WNF 2018)

 

alt

Vous souhaitez devenir naturopathe

Naturopathie

Présentation de la Naturopathie et nos formations

Naturopathie

Inscriptions et tarifs

Tous qu'il faut savoir pour vous inscrire

Inscriptions et tarifs

Les debouchés

La majorité des naturopathes diplômés s’installent rapidement...

Les débouchés en naturopathie

Contact

Plan d'accès, coordonnées, formulaire de contact...

Nous contacter